Ils sont tous signataires de la Charte Éthique & de Déontologie de l’Association

Ils participent à la vie de notre communauté ou soutiennent nos actions par leur cotisation et leur participation à nos ateliers,

Certains n’ont pas souhaité apparaître tandis que d’autres nous donne l’autorisation de mettre un visage sur un pseudo,

Nous sommes fiers de vous présenter les adhérents de Tarot Actually.

Bonne découverte

Anne

@pierre_d_ame

Associer mes différents tarots fétiches à des oracles et des pierres d’énergie. Dans un joyeux mix de toutes ces énergies, mon intuition est guidée et soutenue par le retour de ceux qui me consultent. Cette cuisine interne et externe dans les deux sens est toujours bienveillante et nourrissante. Sinon à quoi bon ? 

Je suis tombée accidentellement  dans le tarot il y a 5 ans. C’était comme une fenêtre qui m’a apporté un air frais et salvateur, un univers de joie introspective et un désir de transmission. Passer d’enseignant-chercheur dans une discipline toute de rigueur intellectuelle au tarot demandait de faire un bond que je n’ai pas hésité à faire. Aujourd’hui, je questionne quotidiennement mes cartes tant pour moi que pour ceux qui me demandent de le faire pour eux.  C’est un chemin d’ouverture à des aventures exaltantes.

Anouck

@Clear_the_deck

Je gribouille et j’aime m’amuser à transposer les arcanes dans différents univers existants (Star Wars notamment). Depuis des années dorment dans un carnet des ébauches de cartes et je tente désespérément de développer mon système de représentation des arcanes… Un jour émergera un deck qui sera l’aboutissement de cette réflexion créative. En attendant, je bave sur les créations des autres et rempli ma tarothèque de façon frénétique !

Fascinée depuis l’adolescence par l’esthétique et les symboles du tarot, c’est davantage l’objet que la méthode qui m’a d’abord attirée. Ma relation avec le Rider Waite s’est ensuite tissée par périodes, au milieu de toutes mes passions (dessin, écriture, danse, concerts) et autres geekeries (Japan Expo, Lego, JDR), mais aussi et surtout au grès des rencontres dont Fenriss et Beren font partie.

Le vrai rapprochement s’est fait en 2019 avec la découverte de Papote et Lunaison, d’Emmanuelle Iger et un intérêt croissant pour Kickstarter (la faute à Fenriss).

Et puis 2020 a fait son œuvre et c’est avec le confinement que j’ai redécouvert le puissant pouvoir de développement personnel de ces 78 cartes illustrées.

De fil en aiguilles, dans la toile de mon réseau, Tarot Actually est apparu comme une suite logique évidente : la déontologie de l’association correspond à l’usage que je fais du tarot et la rencontre avec Audrey et Gabrielle a confirmé la place que prend de plus en plus le Tarot dans ma vie.

Ma prochaine mission : affirmer mes connaissances et compétences en tirant les cartes à d’autres que moi-même et communiquer sur mon compte Instagram mon approche, mes envies, mes projets.

Armand

@armand.vannooij.37

Aime bluffer les spectiques

Psycho-praticien et spécialiste en Shiatsu thérapeutique, j’utilise le Tarot Psychologique RWS dans le cadre de mes consultations de “libération émotionnelle” afin d’éclairer une situation, mais aussi avec les amies et amis (j’aime pas l’écriture inclusive) septiques, histoire de les “bluffer” et là je peux sortir le “Deviant Moon” … et ça marche.

Gabrielle

@letarotdusens

Décrypter les rêves, écrire des thrillers, comprendre les relations amoureuses avec le tarot !

Je baigne dans le chaudron des arcanes depuis l’adolescence.
J’aime transmettre ma passion du tarot à tous ceux qui souhaitent traverser le miroir et craquer les codes.

Audrey

@oraclinzel

Je tire les cartes avec des minifigurines LEGO tout en zoukant sur TikTok pour m’ambiancer !

Je m’appelle Audrey aka Oraclinzel Professor. 

Présidente de Tarot Actually

Je définis comme une tarologue sarcastique et vulgarisatrice du tarot car j’aime rendre accessible les sujets tout en les détournant avec humour ! J’oscille entre vulgarisation et illumination.

Aficionado de pop culture et AFOL (Adult Fan Of LEGO®), je suis à l’origine du #TarotLEGO. Ma pratique est basée sur le tarot  psychologique    et  humoristique. 

Diplômée d’un YTT, j’ai réuni mes 2 passions autour du #TarotYogaChallenge et le Tarot Yoga Book. Simplifier la philosophie yogique et intégrer le tarot pour accompagner son développement personnel voir spirituel était un sujet qui me tenait à cœur. 

La créativité est mon moteur,

La bonne humeur (et le GIF !) ma religion ! AMEN 🙏

Benedetta

Toujours une petite bougie – si possible faite maison – pour éclairer l’esprit pendant mes tirages.  Le Tarot dont je rêve: l’Ophidia Rosa Tarot 

A l’origine il était les runes et leur secret magique et puis, en automne 2018, mon premier atelier de Tarot psychologique. Une découverte enrichissante, 78 cartes qui m’accompagnent depuis dans mon quotidien. Lectures, tirages à mon entourage et bien évidemment les ateliers de Tarot Actually… C’est comme ça que ma pratique continue d’évoluer et de me surprendre 🥰

Delphine

@audela_des_etoiles

Mes tarots et oracles du moment sont alignés sur ma table basse en rang d’oignons et attendent sagement leur tour.

Après 20 ans au placard, mon tarot m’a refait de l’oeil grave pour que je le dépoussière et aborde la tarologie autrement. Nous voici de nouveau en concubinage, pour une durée indéterminée. 

Cécilia

@loa_strega

Avant chaque tirage, je place systématiquement ma main au-dessus du tas de cartes et je me concentre pour ressentir l’énergie du jeu, fraîcheur, chaleur, picotements… Et seulement après je commence à battre les cartes. Ah oui, aussi, il m’arrive souvent d’éprouver un élan d’amour pour mes jeux, alors je leur fais des bisous… 

Je suis Cécilia Di Quinzio, Loa Strega (@loa_strega) sur Instagram. Journaliste de profession, je me passionne pour les cartes depuis un an. Mais une passion dévorante ! Avec un penchant pour la collection. Je pratique un tarot bien-être et développement personnel, méditatif et thérapeutique. J’adore les «tarot challenges» sur Instagram, ils me permettent d’approfondir ma connaissance des symboles et mon intuition. Par ailleurs, je développe actuellement mon propre jeu, j’espère très vite pouvoir en parler avec vous ! Sinon, j’habite à Lyon, j’ai un fils de 2 ans et un labrador noir.

David

@tarotquest.fr

Je suis en train de concevoir mon 1er oracle. C’est une déviance car pour moi le Tarot reste le père des oracles ! Et concevoir un oracle plutôt qu’un tarot est clairement faire une infidélité à mes convictions (je tire 95% du temps le tarot et non pas des oracles).

David, développeur web. Achat de mon premier tarot à 20 ans, oublié dans un tiroir pendant plus de 20 ans car totalement inadapté à la pratique (Les tarots celtes).

Il y a 4 ans (2016), gros réveil par l’achat d’un Tarot de Marseille (le fameux Grimaud). Par encore ça, car le grimaud est très populaire, mais aussi trop particulier.

Enfin la révélation, il y a deux ans, par l’achat de 2 tarots de Marseille historiques et restaurés (Noblet et Dodal). Depuis c’est l’orgie ! ^_^

Plus de 50 livres/jeux achetés en 2 ans (Marseille,RWS,oracles, et livres confondus). Je reste pro-Marseille même si je tire à la fois le Marseille (pour mes questions personnelles et

le développement de ma propre pratique) et le RWS (pour toutes mes autres lectures). Très accessoirement je tire un oracle. J’écrit et j’enrichis un blog depuis 6 mois.

Mon projet sur le très court terme est de faire des lectures flash 15min gratuites en café-librairie et des consultations gratuites en visio.

J’en suis là, pratiquer encore et encore … avant d’envisager quoique ce soit d’autre.

*fin de la partie déviance* Ce paradoxe (cette déviance) s’explique par le fait que j’estime ne pas avoir terminé mon étude du Tarot (même après 4 ans intensifs). Je ne me sens pas (encore) capable d’en créer un.

Désolé de cette déviance si politiquement correct, mais faisant la promotion du tarot psychologique, je ne vais certainement pas dire que j’ai un autel caché dans mon placard.

Evariste

@douceerrance

Peindre des cartes

Le tarot pour moi est un outil merveilleux à la fois source d’inspiration, de réconfort et de rencontre. Par les tirages, j’espère apporter écoute et aide. Le tarot me permet aussi d’assouvir mes besoins d’être réactif à travers la peinture et la création de jeux. Je ne sais pas où mènera cette douce errance mais c’est un beau voyage.

Fenriss

@fenriss_asgard

Fenriss, auteur geek et militant, je suis passionnée par l’imaginaire du tarot depuis plusieurs décennies (le tarot X de Clamp OO ) mais je ne m’y suis penché sérieusement à travers les livres (Jodorowsky <3 ) que depuis quelques années. Si j’ai envie de savoir tirer le tarot, j’ai surtout envie de mettre au point une méthode pour favoriser la création littéraire. Et je compte bien un jour réaliser mon propre tarot.

J’ai été prise d’une subite passion tarologesque : elle m’est tombée dessus, un jour d’ennui mortel, je ne sais même plus comment… synchronicité je crois.

Mon rêve suprême ? Avoir ma boutique ésotérique, avec des petites alcôves cosys et colorées pour y faire des consultations tarot. J’aimerais y intégrer également des astrologues, chromothérapeutes, hypnothérapeutes, lithothérapeutes et autres passionnéthérapeutes sérieux, pourquoi pas des mediums. Évoluer en une sorte de coopérative d’artistes et d’artisans qui égaieraient la boutique (couturières, brodeuses, peintres, potiers etc).

 

Kim

@tirages.de.k

Bien que mon utilisation du tarot soit d’ordre psychologique, je ne peux m’empêcher d’allumer une bougie et de l’encens pour tirer les cartes… J’ai les pieds ancrés sur terre, mais j’ai besoin d’avoir un peu la tête dans les nuages !

Du haut de mes 27 ans, j’aime tirer les cartes aux gens.

Ma plus grosse motivation ? Redonner la leur à ceux qui l’auraient laissée de côté et qui en ont besoin pour avancer.

Ma plus belle récompense ? Partager des énergies positives avec les consultants et continuer à avoir de leurs nouvelles dans le temps.

Alors, on tire les cartes ?

Laura

@the_snake_and_the_moon

J’aime écouter dead can dance quand je tire les cartes (mon pseudo est en référence à une de leur chanson). Je me sens plus réceptive lorsque je suis entourée de cristaux. Et quand je commence l’interprétation, j’ai toujours un thé à côté de moi. Bon après 19h on passe à l’apéro, ça ouvre aussi les portes de l’esprit. Et ultime déviance : je collectionne les tarots. J’ai l’impression que chacun a son énergie propre et qu’il me sera utile pour telle problématique ou sujet. Et puis j’aime juste les regarder comme des œuvres d’art à part entière.
Ps: j’ai peur des serpents lol

Moi c’est Laura. J’aime me définir comme une passionnée c’est à dire quand j’aime je ne compte pas et il m’en faut toujours plus. Il en va de même avec le tarot où la collectionnite aiguë me guette.
J’ai tout d’abord fait des études de littérature comparée où je me suis spécialisée dans le genre fantastique horreur. Puis j’ai troqué ma plume pour des pinceaux et je suis devenue maquilleuse-formatrice en maquillage. Désormais, telle Hecate et ses 3 visages, on peut donc me voir comme une tarologue littéraire artiste avec toujours dans ma ligne de mire le développement personnel. On peut apprendre énormément sur soi à travers les œuvres de fiction et c’est justement pour cela que je travaille sur la création d’un tarot sur Buffy contre les vampires.

Pascale

@dis_bonjour_a_la_lame

Du matin au soir, les cartes à la main, ce sont mes doudous (hors horaires de travail évidemment, je ne veux effrayer personne !) ; un mini jeu dans mon sac aussi, toujours prête au cas où !

J’ai été prise d’une subite passion tarologesque : elle m’est tombée dessus, un jour d’ennui mortel, je ne sais même plus comment… synchronicité je crois.

Mon rêve suprême ? Avoir ma boutique ésotérique, avec des petites alcôves cosys et colorées pour y faire des consultations tarot. J’aimerais y intégrer également des astrologues, chromothérapeutes, hypnothérapeutes, lithothérapeutes et autres passionnéthérapeutes sérieux, pourquoi pas des mediums. Évoluer en une sorte de coopérative d’artistes et d’artisans qui égaieraient la boutique (couturières, brodeuses, peintres, potiers etc).

 

Véronique

Avoir été une ancienne flippée des cartes du tarot ! 

Psycho-tarologue en devenir… Je me suis fait embarquer dans le Tarot il y a quelques années alors que rien que l’idée d’en toucher un me terrorisait. Un jour, une amie est venue me voir pour me montrer le Tarot de Marseille qu’elle venait de découvrir lors d’un stage. Je lui ai dit que je ne voulais rien voir, rien savoir et rien avoir à faire avec ça… Elle a insisté en me disant que c’était du psychologique ! J’ai alors accepté (stressée et méfiante) qu’elle me fasse un tirage de 3 cartes. Et en fait, ça été une révélation pour moi.

Je me suis d’abord intéressée aux lames majeures pendant quelques années, et plus récemment j’ai commencé l’apprentissage des lames mineures. Le Tarot de Marseille était ma référence mais aujourd’hui je découvre le Rider-Waite que j’utilise de plus en plus. J’aime aussi découvrir et utiliser à l’occasion d’autres Tarots dont les illustrations me plaisent.

Ce que j’adore, c’est de pouvoir guider une personne pour trouver des réponses à ses questions dans toutes sortes de domaines. Je suis souvent frappée par la justesse des tirages. Les cartes sont toujours adaptées à la situation et ont toujours une réponse. 

C’est « magique » !